las bardenas reales

Publié le par Nico

Le week-end après Toulouse (voir album photo "divers Espagne"), on est allés un peu vers le sud. A 150 km au sud de là où on bossait (et où il pleut à peu près 2000 mm d'eau par an), voici les Bardenas reales :

bardenas1.jpg




























Ici il pleut à peu près 300 mm d'eau par an. Soit pas assez pour que des arbres poussent. De plus, cette zone a été utilisée par les pasteurs pyrénéens pour le pâturage de leurs troupeaux. Ca leur permettait, l'hiver, d'avoir un bon garde-manger naturel, sans neige, donc d'avoir des troupeaux plus gros. L'été ils remontaient dans les alpages. 

C'est d'ailleurs ce qui a participé fortement à l'unité du territoire : deux contrées complètement différentes ont été
unies au sein du Reyno de Navarra. Mais c'est aussi ce qui a contribué à la désertification de ce coin perdu : le surpâturage a été fatal à une partie de la végétation.

IMG-0033.jpg


























Du coup il faut replanter, selon les courbes de niveau, pour limiter l'érosion...


Au sommet d'une colline, là où il y a le moins d'eau, trois oliviers perdus. Preuve que si les arbres disparaissent, c'est bien à cause des bêtes?





























Comme tu le vois sur ces images, il y a encore assez d'eau pour cultiver du blé,  mais faut quand-même être optimiste... Loin de la Beauce, ici les champs s'adaptent au relief
bardenasgreg.jpg





























gregpaysage.jpg





























...et Greg contemple sa terre désolée..., désolé!

A quelques kilomètres, des traces d'habitations trogloytiques. Elles ont l'air encore utilisées, mais plutôt comme caves ou trucs comme ça. Avant  la clim, c'était sûrement le seul endroit thermiquement supportable dans le coin.
troglodytes.jpg




























Et puis, encore un peu plus loin, dans la plaine, en Aragon, avec un canal qui arrive des Pyrénées, on peut même faire pousser ....du riz.! et accueillir des tas de cigognes!
IMG-0054.jpg


























Prévoyants, les Espagnols ont déjà des tas de projets en tête. Par exemple ici, au coeur du désert des Bardenas, au bord d'une route empierrée normalement interdite au public (oui bon on l'a vu un peu tard...), dans un champ, un panneau "Parking pour voitures". Non mais sincèrement qu'est ce qu'il fait là ? mystère...
IMG-0050-copie-1.jpg

Publié dans España

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article